Injections anti rides Lausanne

Rate this post

Lorsqu’il s’agit d’effacer les rides, il y a souvent une certaine confusion sur les termes utilisés. Il est plus que probable que vous ayez déjà entendu parler de Botox, de toxine botulique et d’injections antirides, mais que signifient-ils réellement et quand faut-il les utiliser ?

Qu’est-ce que la toxine botulique ?

La toxine botulique est une neurotoxine qui, utilisée à petites doses, peut réduire l’apparence des rides dynamiques, telles que les pattes d’oie, les rides du lion, les rides de la marionnette et les rides du front – les rides du visage causées par les expressions faciales répétées. On l’appelle souvent Botox, mais Botox n’est pas seulement un raccourci pour désigner la toxine botulique ; c’est en fait un nom de marque – et ce n’est pas le seul à être utilisé pour réduire l’apparence des rides. Vistabel, Dysport et Azzalure sont toutes des marques de toxine botulique, il est donc utile de vérifier auprès de votre praticien quel type il utilise. Bien que le Botox ne soit qu’une des nombreuses marques de toxine botulique utilisées dans les injections antirides, c’est peut-être la plus facile à retenir grâce à son nom court et accrocheur, et c’est celle que la plupart des gens citent.

Qu’est ce que les « injection anti-rides » ?

Il s’agit d’ un terme plus large pour parler de manière général des injections de Botox ou autres molecules de toxine botulique. Avec ce terme nous  ne faisons pas référence à un type spécifique de toxine botulique  et c’est le terme que la plupart des cliniques utilisent pour faire la publicité du Botox.

il est juste d’ utiliser cette expression lorsqu’ on traite les rides du front, des pattes d’oie , les rides du lion car en effet ou utilise bien le botox ou tout autres marques de toxines botulique pour relaxer les rides de ces zones.

Par contre nous allons aussi avoir des rides de perte de volume, comme les rides du pli nasogenien, les rides de la marionette ou encore les rides du cou et du relâchement de l’ovale du visage. A ce moment la, nous traiterons les rides plutôt avec de l’acide hyaluronique ou du radiesse, un hydroxyapathie de calcium au fort pouvoir liftant.
Et dans ce cas, le traitement anti-rides ou injections antirides ne sont pas à confondre avec les injections de botox!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Maison Tóā

Voie du Chariot 6
1003 Lausanne
info@maisontoa.com

021 791 70 70

  • Lundi / Mardi / Jeudi /

    9h – 18h

  • Mercredi

    8h – 17h

  • Vendredi

    8h – 17h

  • 1 samedi par mois

    9h – 17h

Dermatologie et Médecine esthétique

Restez en contact