La pigmentation cutanée: comment peut-on reconnaître l’hyperpigmentation, comment peut-on la prévenir, comment peut-on la traiter

La pigmentation cutanée: comment peut-on reconnaître l’hyperpigmentation, comment peut-on la prévenir, comment peut-on la traiter

Qu’est que c’est la pigmentation cutanée?

La pigmentation de la peau dépend de cellules cutanées: les mélanocytes. Ces cellules synthétisent la mélanine, un pigment qui donne la couleur à notre peau, nos cheveux et nos yeux.
Les effets prolongés de certains facteurs de risque tels que le soleil peuvent mener au déséquilibre de la production de cette mélanine, ce qui provoque des changements localisés dans la couleur de la peau comme l’hyperpigmentation (les taches sombres) ou l’hypopigmentation (les taches claires).

Comment peut-on reconnaître l’hyperpigmentation?

L’hyperpigmentation est la tache ou l’auréole foncée sur la peau de différents tailles et formes. La couleur peut différer de brun clair à noir. L’hyperpigmentation apparaît à cause de la production excessive de mélanine, déclenchée par des facteurs à risque : l’exposition au soleil, le déséquilibre hormonal, les inflammations de la peau et quelques maladies auto-immunes ou gastro-intestinales.

On connait différents types d’ hyperpigmentation:

  • Les lentigos solaires ou les taches solaires – ils apparaissent à la suite de l’exposition au soleil, donc, ils se trouvent sur les régions souvent exposées au soleil (le visage, les bras, les mains etc.).
  • Le mélasma (aussi dénommé chloasma) – ils apparaissent souvent pendant la grossesse, par suite des fluctuations hormonales. Les femmes qui utilisent les pilules contraceptives risquent l’apparition du mélasma, aussi.
  • L’hyperpigmentation post-inflammatoire – les taches et auréoles foncées qui apparaissent à la suite d’ inflammations cutanées (l’acné, l’eczéma, le psoriasis, les cicatrices etc.)

Comment peut-on traiter l’hyperpigmentation?

L’hyperpigmentation n’est pas dangereuse. La raison pour laquelle les gens cherchent l’aide d’ un dermatologue est généralement esthétique.

Pour des tâches clair et superficielle, des crèmes avec des propriétés anti-taches comme l’hydroquinone, la vitamine C, l’acide salicylique et les rétinoïdes peuvent être suffisante pour les faire partir.
Quand les hyperpigmentations ne répondent pas aux crèmes topiques, le dermatologue peut suggérer quelques procédures esthétiques. Les techniques les plus fréquentes pour réduire les taches foncées sur la peau sont: les lasers (élimination d’une tache localisée, sans dommage à la peau), la lumière pulsée (réduction des taches d’ une partie entière du corps: traitement de tout un visage ou du dos des mains ), les peelings (exfoliation des cellules de peau morte ce qui permet la régénération de la peau en général) et la cryothérapie (élimination du pigment par l’azote liquide).

La pigmentation skin

Peut-on éviter l’hyperpigmentation ?

L’utilisation de crème solaire est essentiel pour maintenir votre peau saine et vitale. A part l’hyperpigmentation, l’exposition au soleil de manière excessive peut causer le vieillissement prématuré de la peau et le développement de cancer de la peau.

Au cas ou vos hyperpigmentations commencent à démanger, à changer de couleur, de forme ou de saigner, il faut consulter votre dermatologue en urgence.