Taches solaires et mélasma

Les taches solaires sont de petites taches sur la peau qui apparaissent habituellement après une exposition prolongée aux rayons ultraviolets. Cette forme de dyschromie, c’est-à-dire l’altération de la pigmentation de la peau avec une peau normal, des taches brunes et des taches blanches, peut se produire dans différentes parties du corps. Les zones les plus touchées sont donc celle le plus exposées au soleil: le visage, souvent concentrées dans la région du nez, de la lèvre supérieure et des pommettes, le décolleté et le dos des mains.

Quelles sont les causes de ces taches brunes 

Les taches sur la peau sont dues à un mauvais fonctionnement des mélanocytes, les cellules qui produisent la mélanine: substance qui protège l’épiderme des rayons UV et qui, lorsqu’elle apparaît de façon homogène, donne à notre peau un hâle uniforme joliment teinté.
Lorsque les mélanocytes sont irrité par des radicaux libres (exposition solaire, pollution, stress,…), ils ne fonctionnent pas correctement et peut au lieu de produire un bronzage protecteur, créé des taches brunes disgracieuses localisé sur les zones le plus exposé. Outre les rayons ultraviolets, des facteurs génétiques, hormonaux ou environnementaux influencent également l’apparition des taches sur le visage.

Différents types de taches solaires

Voyons les caractéristiques et les facteurs déclencheurs des principaux types de taches solaires.

Melasma ou chloasma: ce type de taches solaires du visage se présente sous la forme de taches brunes ou noisette de forme irrégulière, concentrées notamment au niveau des pommettes, du front et de la lèvre supérieure, mais qui peuvent également apparaître sur le décolleté et les oreilles. Cette forme d’hyperpigmentation de la peau touche particulièrement les femmes de 30 à 40 ans et apparaît surtout lors de l’utilisation d’œstrogènes comme la pilule hormonale contraceptive ou en cas de changements hormonaux et de grossesse (c’est précisément pour cette raison que le melasma est aussi appelé masque de grossesse).

Lentigo solaires ou sénile: ces taches apparaissent sur la peau du visage, le décolleté, le dos des mains et, en général, sur les zones les plus exposées aux rayons du soleil. Ils apparaissent généralement après l’âge de 40 ans et ont tendance à augmenter en nombre avec l’âge. Elles se présentent sous la forme de taches brunes circulaires et sont dues au photovieillissement de la peau et à l’exposition prolongée au soleil au fil des ans.

Comment enlever ces taches brunes sur le visage 

1. La solution cosmétique: Pour les taches superficielles débutantes, les crèmes anti-taches peuvent à elles seules améliorer significativement les imperfections pigmentaires. Il s’agit de crèmes éclaircissantes s’appuyant sur des formules riches en agents dépigmentants (hydroquinone) et en actifs exfoliants correcteurs (acide de fruits) pour unifier le teint et améliorer son éclat avec une action globale anti-âge.

2. Le laser pigmentaire: Pour une zone ciblée ou quelques taches bien délimité présente sur le visage, le dos des mains ou encore le décolleté, le laser pigmentaire Q-switch est le traitement par excellence. Il permet par sa longueur d’onde spécifique d’ envoyer une énergie assez importante pour détruire le pigment sans abîmer la peau. Avec une seule séance de ce laser, la majorité des lentigos solaires peuvent être enlevés.

3. La lumière pulsée: Pour une zone plus étendue, la lumière pulsée est le traitement de choix. Cette technique permet d’atténuer les taches présentes sur une grande surface de peau. Jusqu’à 80% des taches brunes auront disparu en l’espace de 3 séances espacées d’ un mois. Il s’agit donc d’un traitement effectuer sur un espace de 3 mois durant la période hivernale. et efficace pour un teint éclatant et une texture cutanée améliorée.

4. Les peelings: Les peelings médicaux sont une autre technique souvent utilisée pour rénover la peau en surface, en éliminant les cellules mortes en profondeur. Ils permettent, un peu comme la lampe flash, d’atténuer la pigmentation d’une zone entière en plusieurs séances. On constate donc une amélioration générale du teint. En moyenne 2 à 3 séances sont à prévoir, espacées d’un mois.

5. La cryothérapie: Pour finir, la cryothérapie est une autre technique utilisée pour le traitement des taches superficielles et isolées. Il s’agit d’une technique non sélective qui va effectuer une brûlure thermique de quelques secondes par application d’azote liquide à -160° sur la peau. Ceci permet de détruire les cellules qui contiennent le pigment à la surface de la peau. Tout comme les lasers, en général, une séance suffit.

Que votre médecin choisisse d’utiliser le laser, la lumière pulsée, un peeling ou la cryothérapie, les suites d’intervention ainsi que les recommandations sont les mêmes:  Une rougeur immédiate post traitement sera présente pour 24h puis les taches deviendront un peu plus foncées et des petites croûtes vont se former pour disparaître en l’espace de quelques jours à deux semaines. L’exposition au soleil est fortement déconseillée après chaque traitement pour une durée de 4 semaines. Bien qu’exceptionnelle, une hyperpigmentation ou une hypopigmentation, le plus souvent transitoire, peut être présente après le traitement.

Comment prévenir l’apparition des taches pigmentaires sur le visage

Les dermatologues ne le répéterons jamais assez, protéger sa peau des rayons UV est une étape essentielle avant tout exposition solaire. Outre le risque de cancer et de vieillissement de la peau prématuré, une bonne protection solaire permet également de prévenir efficacement les taches de soleil. Pour cela, optez pour une crème solaire qui protège des UVB et des UVA avec un SPF50. Par la suite le choix entre une huile, un gel, une crème ou spray sera en fonction de votre type de peau et de la partie du corps à protéger.  Pour le côté pratique, il existe même des crèmes de jour hydratante  pouvant servir de base de maquillage avec un écran solaire inclu, vous n’avez donc plus d’excuse.​

Malgré une crèmes solaire adéquate, certains UV vont passer et générer ces fameux radica ux libres responsable en majeur partie du vieillissement cutané et du dépôt localisé de pigments sous la peau. Pour cette raison votre spécialiste en dermatologie vous proposera de combiner l’application de votre crème solaire avec un sérum antioxydants. Les antioxydants sont des molécules qui vont s’oxyder en contact de radicaux libres pour les rendre inoffensif et donc protéger nos cellules contre ceux-ci. La plupart des sérums antioxydants présent sur le marché de cosmétique seront des complexe des antioxydants les plus efficaces (vitamine E, vitamine C, acide ferulic, idebenone, … ). Encore une fois le choix du sérum se fera en fonction de votre type de peau.