Menu

Traitement de la transpiration excessive par injection de protéine botulique

Régulez votre transpiration

Même avec un déodorant, des auréoles de transpiration apparaissent sur vos vêtements. Gênant, non ? Une transpiration excessive, des aisselles mais aussi des mains, des pieds ou du front, représente un réel handicap.

L’hyperhidrose est une pathologie définie par une production excessive de sueur par les glandes sudorales eccrines dépassant les besoins de la thermorégulation. Le corps ne produit que 0.5 litres de transpiration en temps normal.

La toxine botulique une substance synthétique composée de protéines botuliques de type A, purifiée et atténuée. Celle-ci agit en relaxant les nerfs moteurs, c’est-à-dire qu’elle freine la motricité par diminution de la contractilité d’un muscle.

Il s’agit d’un traitement rapide, sans danger et très efficace au moyen d’hyperhidroses. L’injection d’une dose dans la zone concernée, permet de bloquer la transpiration pendant une durée limitée.

Tout d’abord, le médecin délimite la zone sujette à une transpiration excessive. Pour cela, il peut s’aider d’un test à base d’iode : une solution iodée est appliquée sous l’aisselle, puis de l’amidon, qui entraîne une coloration bleue des zones sudoripares. Le médecin détermine ensuite des carrés de deux centimètres de large aux coins desquels il injecte une dose de toxine botulique.

Bien que l’aiguille utilisée soit extrêmement fine, les injections sont effectuées dans des zones sensibles. Raison pour laquelle, pour le confort du patient, votre médecin appliquera une crème anesthésiante 30 minutes avant les injections.

L’effet de l’intervention varie selon les cas, de 4 à 6 mois. Il s’agit que d’un traitement suspensif : les injections devront être répétées afin que les effets puissent durer.