Menu

Epilation médicale

Retrouvez une peau de bébé

Que ce soit en été comme en hiver, vos poils vous gênent ? Marre du rasoir ou d’aller chez l’esthéticienne indéfiniment pour vous épiler? Aujourd’hui, il est désormais possible de se débarrasser de manière définitive, de 80 à 90% de vos poils disgracieux, et ce, grâce à des séances de laser médical.

Comment fonctionne l’épilation définitive par laser médical Alexandrite?

Les photons émis par le laser sont absorbés par le pigment contenu dans la racine pilaire, ce qui permet de détruire le poil et sa racine. Toutefois, les poils ne sont destructibles que dans leur phase de croissance (phase anagène). En effet, c’est durant cette phase que le bulbe ou racine est pigmenté. Dans les autres phases du cycle, soit phase de repos (télogène) et phase de régression (catagène), le bulbe ou racine du poil se dépigmente et disparaît.

Un minimum de six séances successives, en principe toutes les 6 à 8 semaines, sera nécessaire afin de permettre la destruction de 80 à 90% des poils de la zone traitée, les poils restants étant généralement plus clairs, plus fins et plus clairsemés.

Il se trouve que les poils bruns ou noirs absorbant fortement l’énergie laser, répondent bien à ce traitement. Les poils châtains, quant à eux, absorbent moins bien la lumière et nécessitent donc plus de séances. En revanche, pour ce qui est des poils clairs, roux, blonds et blancs, nous déconseillons ce traitement auquel ils ne répondent pas du tout.

Comment se passe une séance d’épilation médicale au laser Alexandrite?

La surface à traiter doit être rasée un jour auparavant. Ensuite, le rayon laser est transmis via une fibre optique pouvant traiter des surfaces de 8 à 18 mm de diamètre, tandis qu’un système de refroidissement sous forme de spray permet de préserver I’épiderme. Une sensation de picotement, plus ou moins forte, est ressentie et le port de lunettes protectrices est obligatoire.

Quelles sont les suites immédiates?

Tout de suite après une séance, des rougeurs de la peau ainsi que des petites tuméfactions apparaissent. Elles durent de 2 à 24 heures.

Quelles sont les recommandations pour le bon fonctionnement de l’épilation par laser médical Alexandrite?

Eviter strictement toute exposition solaire, naturelle ou UV en cabine, ainsi que l’application d’autobronzant 4 semaines avant les séances laser (risque de brûlure par absorption de l’énergie du laser par le pigment de la peau) et 2 semaines après les séances laser (risque d’hyperpigmentation). Toujours appliquer un écran (50+). Le sauna ou un hammam après les séances (source de chaleur) sont également à éviter dans les 24 heures suivant une séance par laser médical.

Quelles sont les possibles complications dues à l’épilation médicale Alexandrite?

Une brûlure superficielle chez les peaux plus réactives ou ayant été exposées peut survenir, surtout si le patient a été très brièvement exposé au soleil. Il faudra alors appliquer une crème cicatrisante comme le Lalugen ou le Bepanthène, durant une période de 7 à 10 jours. Porter des habits rêches pouvant causer un frottement excessif et arracher les croûtes, est également fortement déconseillé. Enfin, des lésions hyperpigmentées ou hypopigmentées (blanches) pourront apparaître. Elles seront toutefois souvent transitoires.

Existe-t-il des contre-indications à l’épilation par laser médical Alexandrite?

Voici les contre-indications à prendre en considération: la grossesse, le bronzage (attendre la perte du bronzage), le Roaccutane (attendre 3 mois après l’arrêt du traitement), les autobronzants, les médicaments photosensibilisants ou maladies photosensibilisantes, la « phobie des poils », les infections cutanées et la présence d’un duvet (risque d’apparition de poils plus longs et plus foncés). Des précautions doivent être prises également en cas de diabète, d’épilepsie, de troubles de la coagulation, de troubles de la cicatrisation ou d’allergies (au soleil, au froid ou au chaud).

Quelle est la différence entre une épilation par laser médical Alexandrite et une épilation à la lumière pulsée dispensée par des instituts de beauté?

Concrètement, la principale différence entre ces deux options réside dans le fait que le laser utilise une lumière concentrée et ultra puissante, capable d’une destruction presque totale du follicule pileux, traitement pouvant garantir une épilation définitive. La lumière pulsée, quant à elle, utilise une lumière moins puissante et plus diffuse, proposant une épilation semi-définitive qui va “endormir” le poil.